top of page

LE PROJET

Guillaume P-Cardinal

 

En conception depuis plus d’une décennie, le projet du Seaport Square s’insère dans un développement d’ampleur regroupant plus d’une trentaine de projets visant à revitaliser les 400 hectares du Seaport District.  La conception du projet menée par la firme en développement immobilier WS Development, mandatée par le Boston Global Investors, a été réalisée par un consortium regroupant Sasaki Associates, James Corner Field Operations et NADAAA . Au-delà d’un simple développement immobilier, le Seaport Square se veut un projet dans la lignée des Innovations districts, un concept alliant force économique et densité de population, suivant des notions et des volontés de transmission, de développement et de partage.

LE SITE

 

Situé dans un secteur névralgique, soit à la croisée du Downtown, cœur économique de la ville, du Boston South End, l’un des secteurs le plus densément peuplé, ainsi que les fronts de mer du port, ce vide urbain est l’un des sites les plus convoités pour son potentiel de développement.

 

Occupé depuis les 150 dernières années par des entrepôts portuaires et des stationnements, par sa nature de vide urbain en fait actuellement un milieu où la transformation se fait à un rythme effréné. Le projet vise principalement le développement d’un secteur de 33 hectares d’ilots non construits, créant un site en forme de L.

Plan_ConnectionVille.jpg

Figure 02 - Plan localisation - Sasaki Associates

Figure 3 & 4 - Photo d'ensemble avant après - Boston Globe

 

Le projet vise principalement le développement d’un secteur de 33 hectares d’ilots non construits, créant un site en forme de L.

​C’ est probablement le projet d’enfouissement des voies rapides I-90 et I-93, connu sous le nom du Big Dig (1985 – 2007) qui donne toute la crédibilité au projet. En plus de faire disparaître la barrière physique qui se dressait entre le secteur financier de Boston et le site actuel du Seaport Square, le projet de 14,5 milliards USD a eu pour effet de faciliter l’accès au Seaport District, non seulement pour la voiture, mais aussi pour le transport en commun. En effet, celui-ci comprenait un volet d’implantation d’une nouvelle ligne de SRB souterraine, reliant du centre-ville à l’aéroport de Boston et passant sous le site d’intervention.

VueAerienne_SiteProjet(avant)_modifié.pn

Figure 5 - Plan zone d'intervention - Google Maps - Édité par l'auteur

Boston_Highway_System_Pre_Post_Big_Dig.g

Figure 6 - Plan Avant/Après "Big Dig" Project - Édité par l'auteur

Depuis le début des années 2000, la ville de Boston fait preuve d’une volonté grandissante quant au développement de la culture, ce qui a permis la construction du Institut of Contemporary art (ICA) en 2006 sur le rivage nord-ouest du Seaport District.

 

Situé entre la nouvelle Cour de justice et le ICA, le site de 21 acres du Fan Pier Waterfront fut acheté en 2005 par la société de développement immobilier Fallon Company. Celle-ci y développa 9 bâtiments où se trouvait le grand stationnement en front de mer dans le prolongement du Financial District en plus d’une promenade longeant le bord de l’eau et une place publique.

INTENTION

Lors de l’élaboration du plan d’ensemble, la firme Sasaki Associates a mis l’emphase sur plusieurs points caractérisant un Innovation district. Sensibles aux besoins des citoyens, les concepteurs ont axé leurs efforts dans la création d’un domaine public actif à une échelle humaine.

En soustrayant du site de 33 acres l’emprise du système viaire, 40% des 23 acres restants sont consacrés exclusivement aux aménagements piétonniers.

 

Fort de sa position central ayant des frontières sur plusieurs éléments distincts importants de la ville ainsi que de tissus divers de part et d’autre de ses frontières (Courthouse, Fan Pier, Boston Financial District, Convention Center, Institut of Contemporary Art etc.) les designers urbains ont mis un point fort au développement un système de connectivité tissant des liens entre chacun d’entre eux. Stratégiquement situé par rapport au système de transport en commun existant, le site offre un grand potentiel de connectivité.

La centralité du site et sa proximité à plusieurs zones importantes de la ville – le palais de justice, le Fan Pier, le Financial District, le Convention Center et le ICA – ont poussé les concepteurs à développer un système de connectivité pour tisser des liens vers ces secteurs. Stratégiquement positionné à proximité du système de transport en commun existant, l’emplacement est idéal pour connecter le projet aux environs.

​​PROGRAMME

Le projet compte près de 7,7 millions de pieds carrés de surfaces construites accueillant 2,8 millions de pieds carrés de logements, 1,3 millions de pieds carrés de commerces, 1,3 millions de pieds carrés de bureaux, 500 000 pieds carrés d’hôtels et d’infrastructures éducatives ainsi que 600 000 pieds carrés d’espaces culturels.

Au-delà des espaces construits, le Seaport District comporte la transformation de 25% de sa surface en espaces publics composés de parcs et voies piétonnes.

Intégré au circuit d’espaces publics piétonniers mis en place s’ajoute la rénovation et l’ajout de nouveaux accès à la station Courthouse de la Silverline du service de SRB de la société de transport en commun de Boston (MBTA).

Presentation1.png

Résidentiel - 40 %

Éducation / Culture - 10 %

Hotelerie - 10 %

Commercial - 20 %

Bureaux - 20 %

Figure 7 - Diagramme répartition programme - Édité par l'auteur

Figure 8 - Video promotionnelle - WS development

bottom of page